Extraits du témoignage de Christian Vulliez (H.66)

 


Quels souvenirs souhaitez-vous partager avec nous ?

Le corps professoral permanent commençait à se constituer et nous avions encore de grands professeurs d’université : je me souviens de Georges Vedel, Doyen de la Faculté de Droit et de Sciences Economiques de Paris, futur membre du Conseil Constitutionnel, que j’ai eu à HEC, à Sciences Po et à la Fac.

Parmi ces professeurs il y avait aussi Pierre Rosensthiel qui a conçu et confectionné pendant plusieurs décennies les épreuves de Mathématiques au concours d’entrée. Gérard Worms, également polytechnicien, et futur Président d’Indosuez, nous enseignait les statistiques financières. Il y avait également Roger Houin, Professeur de Droit Commercial, qui rapportait l’échange suivant quand le Général de Gaulle était venu inaugurer l’Ecole à Jouy-en-Josas : « le Général de Gaulle m’a demandé si ce n’était pas embêtant de venir enseigner à Jouy-en-Josas ; lui ayant répondu que non, le Général de Gaulle a alors conclu par ces mots : il est vrai qu’une fois passé le Petit Clamart, le plus dur est fait ».

Inauguration HEC -HecParis1964-192741--®AGIP Robert Cohen miniJ’étais tout jeune élève lorsque de Gaulle est venu inaugurer le campus de Jouy-en-Josas en 1964 et je me souviens de la conclusion de son discours où il avait tenu « à saluer la Grande Ecole HEC appelée à contribuer à la réussite économique de la France dans une Europe qui doit s’unir et dans un monde avide de progrès« . C’était assez en phase avec ce que nous ressentions et vivions à cette époque, années appelées depuis lors les 30 glorieuses.

 

 


Si, vous aussi, vous souhaitez partager vos souvenirs, contactez :

Marianne Duval – Responsable des legs et autres libéralités : 01 39 67 98 87 – duval@hec.fr